Idée : Tour de confiance

L’éducation à l’incertitude et au doute. J »ai déjà abordé ce sujet ici.


Elle me semble indispensable pour éviter de penser de manière binaire, dogmatique et être forcé de prendre position en défendant bec et ongles une opinion pour laquelle on a une adhésion fragile.

C’est aussi prendre conscience que notre avis peut changer !

Pour commencer, une vidéo du maestro 🙂 (Hygiène mentale) sur la pensée bayésienne.

Je suis donc en recherche d’un outil facilement utilisable par les élèves pour représenter ce doute :

  • Il faut que le vocabulaire soit compréhensible
  • L’outil doit être rapide à utiliser
  • Je privilégie une représentation graphique
  • Il doit pouvoir être utilisé pour évaluer les hypothèses, les conclusions, les opinions, la réponse à une question…donc s’adapter à de multiples situations
  • Il doit permettre un questionnement par l’élève et par le prof (Pourquoi es- tu sûr à ce point ?)

J’exclue d’utiliser les mots suivants car ils me semblent difficilement compréhensibles par les élèves de collège : probabilité, vraisemblance, plausibilité. J’exclue aussi le terme croyance car je le trouve trop connoté.

J’ai choisi pour l’instant d’utiliser le mot CONFIANCE (le contraire de DOUTE). Pourquoi je ne doute pas de mon hypothèse, de mon opinion? Pourquoi je doute à ce point ?

J’exclus aussi d’utiliser les pourcentages ce qui pourrait donner lieu à trop de tatonnement (Suis je sûr à 60 ou 70% ?)

edit du 25/06/20 ; je vais finalement garder 4 niveaux. Supprimer le niveau intermédiaire pour les obliger à s’engager. (Merci à https://twitter.com/g3erthelot/status/1273268615395938304)

J’ai donc, pour l’instant, choisi de faire bâtir aux élèves une TOUR DE CONFIANCE avec 5 4 niveaux :

4 : Je suis sûr-e (de mon hypothèse, de ma réponse, de mon opinion….)

3: Je suis presque sûr-e, j’ai quelques doutes

2: Je suis moyennement sûr-e

1 : Je suis peu sûr-e. J’ai beaucoup de doutes

0: Je n’ai pas confiance, j’ai trop de doutes

On pourrait faire tracer cette petite tour (à main levée, ça doit être rapide) dans le cahier en s’appuyant sur les carreaux ou les interlignes

exemples:

J’essaierai de tester ça à la rentrée de manière systématique.

Remarque :

Le poids d’un argument n’a pas la même valeur d’un individu à un autre en fonction de son vécu, de son âge….Des facteurs sociologiques qui peuvent aussi augmenter ou diminuer ce niveau de confiance. Plus d’info ici

Doc distribué au élèves

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.