5eme : 2eme séance de l’année, les niveaux de preuve

Modifications : 11/04/21 : reformulation de l’activité pour prendre en compte la tour de confiance, reformulation des niveaux de preuve

J’introduis en début d’année les niveaux de preuve.

Suite à la séance précédente durant laquelle j’ai présenté la tour de confiance, j’enchaîne sur la présentation des différents niveaux de preuve.

1) Chaque élève doit à nouveau se positionner sur 4 affirmations

.C’est l’occasion d’utiliser pour la deuxième fois la Tour de confiance

On peut utiliser QCMCAM pour faire un bilan.

2) Par groupe de 4 (8 min)

ils font un bilan de leurs réponses. C’est l’occasion d’échanger et de voir si ils peuvent arriver à un consensus.
L’affirmation 2 peut facilement être testée avec une expérience faîtes en classe.

3) Bilan : On discute en classe entière.

AFFIRMATION 1 : Tout le monde est d’accord, on introduit la notion de consensus. On pourra aussi faire remarquer aux élèves que décrire la couleur de mes lunettes n’est pas forcement évident. La vue est donc un sens qui possède ses limites (On leur rappellera que le prof a fait apparaître Jésus durant le cours précédent 🙂 )

AFFIRMATION 2: A l’aide d’un protocole réplicable, on peut tester une affirmation. Les résultats sont aussi réplicables. On peut arriver à un consensus scientifiques. On pourra compléter avec cette vidéo

AFFIRMATION 3 : Les résultats sont plus partagés. La seule preuve que l’on peut, pour l’instant, apporter en classe est le témoignage personnel ou le témoignage rapporté. C’est l’occasion de parler des niveaux de preuves.
On en reparlera avec les magnétiseurs durant la prochaine activité

Je montre cette vidéo à partir de 5 min33

Je distribue ensuite ce document

Ainsi, pour arriver à un consensus scientifique concernant l’affirmation 2, nous avons du établir un protocole, faire des expériences, vérifier si les résultats ne dépendaient pas des experimentateurs-trices, du lieu de l’expérience….: bref nous avons fait des études scientifiques.

AFFIRMATION 4: Il est très difficile de prouver que quelque chose n’existe pas. On pourra demander à celui qui affirme quelque chose d’apporter la preuve/les sources de ce qu’il dit.
Manifestement, pour les fées et les lutins, le niveau de preuve de leur existence est très faible (malheureusement ;( )

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.