2nde/3eme : Attraction gravitationnelle et biodynamie

remarque : activité testée une seule fois…
Une activité réalisée en TP qui permettra aux élèves de s’entraîner à calculer les valeurs de plusieurs forces d’interactions gravitationnelles puis de réfléchir sur un des principes de la biodynamie.

J’ai d’abord choisi de présenter la biodynamie avec ce reportage

Ensuite j’ai donné ces documents à lire aux élèves.

Dans un premier temps, les élèves sont amenés à réaliser des calculs. Il s’agit d’apprendre à utiliser la relation mathématique, faire de conversions et…utiliser la calculatrice

Ils sont ensuite amenés à prendre position sur une partie du document 1. Il doivent enregistrer leur travail sur leur smartphone puis me l’envoyer via l’ENT

Quelques fiches d’aides furent nécessaires…

Je suis ensuite revenu en classe entière sur ce travail en leur demandant (j’utilise QCM CAM) : Quel niveau de confiance accordez vous à la biodynamie ?

  1. Entièrement confiance
  2. J’ai quelques doutes
  3. J’ai  beaucoup de doutes
  4. pas confiance du tout

Bilan

Travail sur l’utilisation de la relation mathématique et de la calculatrice indispensable !

Le comparaison des forces fût difficile à comprendre (d’où l’aide 2). Il faudra peut être revoir la formulation l’année prochaine.

Le travail critique sur la biodynamie a permis de donner un intérêt à la réalisation de tous ces calculs. C’est l’occasion d’aborder une question socio-scientifique, travail que j’aimerai faire le plus souvent possible.

Pour info la plupart des élèves sont sont situés au niveau 2-3. L’idée n’était pas de tirer à boulet rouge sur la biodynamie (d’où le choix du reportage plutôt bienveillant).

On pourra, si on a le temps, questionner la manière de traiter le sujet dans le reportage qui n’aborde pas les controverses liées à cette pratique agricole.

On remarquera qu’un être humain en contact avec un arbre exerce une force d’attraction similaire à celle de la lune ! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.